Chemins de traverse : les libérations stratégiques d'une batterie et d'un café lors du Débarquement

France 2

Jeudi 6 juin marque le 75e anniversaire du Débarquement allié sur les cotes françaises. Si certains lieux sont connus du grand public, d'autres, tout aussi primordiaux, ont eu un rôle stratégique. C'est la suite de notre série Les chemins de traverse. 

Le Débarquement du 6 juin 1944, ce n'est pas seulement l'arrivée des alliés sur les plages d'Omaha Beach et Utah Beach. C'est aussi la libération de lieux primordiaux, mais bien moins connus. Comme la batterie de Merville, située à Merville-Franceville-Plage, dans le Calvados. Ici résidaient quatre canons allemands, réputés imprenables. Mais 750 parachutistes britanniques sont parvenus à mener à bien l'assaut, permettant le succès du Débarquement. Aujourd'hui, le site se visite et des bunkers, encore enterrés, sont fréquemment découverts. 

Un café devenu hôpital de fortune

Le Débarquement, c'est également le café Gondrée de Bénouville (Calvados), qui aurait été la première maison libérée en France, grâce à un commando britannique. L'actuelle propriétaire des lieux était présente à l'époque, âgée de 4 ans. Le café appartenait à ses parents. Il est alors transformé en hôpital de fortune, avant de redevenir un café, comme aujourd'hui encore. Et le 5 juin, à 23h16, la patronne offrira le champagne aux vétérans qui lui rendront visite, heure à laquelle le café a été libéré il y a 75 ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne