Attentat de Londres : des failles dans la sécurité

France 2

Après l'attentat qui a frappé Londres ce samedi 3 juin, Theresa May a pointé du doigt les errements de la sécurité britannique. Le journaliste de France 2 Loïc de La Mornais revient sur ces propos retentissants.

Theresa May, la Première ministre britannique, a pris la parole ce dimanche 4 juin pour s'exprimer sur la situation anglaise et les attentats survenus la veille. "Trois attentats en trois mois, c'est forcément qu'il y a eu des ratés quelque part. Mais aussi Theresa May dit qu'il faut peut-être revenir ou en tout cas réfléchir notamment au communautarisme anglo-saxon et à ces quartiers où l'islamisme radical a pu prospérer", explique Loïc de La Mornais.

3 000 équivalents de fichés S au Royaume-Uni

Mais il n'y a pas de polémique, car les chiffres sont là. Il y a sur le territoire anglo-saxon quelque 3 000 équivalents de fichés S et mathématiquement, "il faudrait 200 000 policiers à plein temps pour les surveiller 24 heures sur 24", détaille le journaliste avant de conclure : "Mais pour 5 attentats évités ces trois derniers mois, il y en a eu trois de réussis".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne