Armée : un ancien commando de marine raconte son parcours

FRANCE 3

Arthur Hopfner est un ancien commando marine. Il a servi en Afrique, au Moyen-Orient, en Europe. Il vient rendre un hommage à ses frères d'arme dans le Var.

Béret vers des commandos vissé sur le crâne, Arthur Hopfner, vient saluer la mémoire de ses deux frères d'arme tombés au Burkina Faso. Cet ancien des forces spéciales se devait d'être présent à Saint-Mandrier-sur-Mer (Var), pour l'hommage rendu à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. "Ils sont partis en tête parce qu'il fallait aller les chercher et ils n'ont pas pensé une seule seconde à la mort. Ils ont pensé qu'à une seule chose : délivrer ces hommes et leur rendre leur liberté, témoigne l'ancien commando marine. On ressent l'émotion parce que c'est comme si on perdait un membre de notre famille."

"Une équipe commando c'est une chaîne"

Arthur Hopfner s'est engagé à 17 ans et l'année suivante, il rejoint un commando marine. Actions coup de poing, actions antiterrorisme maritimes, récupération d'otages... La formation est extrême et exigeante sur le plan mental et physique. "Une équipe commando c'est une chaîne. Si un seul maillon de cette chaîne casse, c'est toute l'équipe qui tombe", conclut-il

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne