Armée : la guerre des robots, la guerre de demain ?

FRANCE 3

À quoi ressemblerait une guerre dans le futur, loin des tranchées ? Il y a déjà les drones, et bientôt des robots soldats pour remplacer les hommes. En somme, une guerre des machines, qui pose tout de même de nombreuses questions éthiques.

C'est une fiction imaginée par un institut de recherche sur les nouvelles technologies : une armée de drones tueurs qui passent à l'attaque dans une université. Chaque drone pourrait être équipé de quelques grammes de charge explosive visant directement la tête. La scène est glaçante et paraît improbable. Sur le plan technologique, elle est pourtant très crédible. Ce robot installé à la frontière entre les deux Corées est capable de détecter seul des mouvements suspects de jour comme de nuit et de tirer, aujourd'hui sous le contrôle d'un militaire. Mais demain, avec l'intelligence artificielle, qu'en sera-t-il ?

Les intérêts économiques plus forts que les barrières éthiques

De nombreux systèmes de défense aérienne sont déjà en partie autonomes, et les robots utilisés en particulier par l'armée et les forces de l'ordre sont de plus en plus agiles. Depuis plusieurs mois, des ONG appellent les États à interdire des armes capables de décider à la place de l'homme avant qu'il ne soit trop tard. 26 États souhaitent désormais les interdire, mais des pays clés, souvent en pointe dans la fabrication de ces systèmes, ne s'engagent pas dans une réglementation contraignante. Parmi eux, les États-Unis, la Russie et la France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne