Armée et police : les réservistes affluent

France 2

Les demandes pour intégrer les réserves de l'armée, de la gendarmerie ou de la police augmentent fortement. L'intérêt des Français a été multiplié par sept après le drame du 14 juillet à Nice.

L'armée et la gendarmerie comptent aujourd'hui 60 000 réservistes, c'est 10 000 de plus depuis les attentats de novembre 2015. Sentiment citoyen, besoin de sécurité ou regain de patriotisme, la tendance s'est visiblement encore accentuée depuis l'attaque au camion de Nice. Selon Le Figaro, le site web interarmées des réserves militaires a vu son audience multipliée par sept après le drame de la Promenade des Anglais.

30 jours de mobilisation par an

Professeur des écoles, cadres du privé ou étudiants, toutes les franges de la population semblent concernées. Mobilisés une trentaine de jours par an, ces volontaires devraient être 85 000 en 2019. Une montée en puissance qui correspond aux objectifs du gouvernement. Une volonté réaffirmée par François Hollande cet été lors d'une visite aux réservistes dans son fief de Tulle. Aujourd'hui, 400 réservistes sont déployés chaque jour. A terme, les autorités souhaiteraient que ce chiffre passe à un millier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne