Armée : comment s’entraîner malgré le coronavirus ?

Une équipe de journalistes de France 2 a pu suivre l'entraînement et la formation des élèves de l'école des fusiliers commandos de la marine basée à Lorient (Morbihan).

École des fusiliers marins au matin : course quotidienne, masque obligatoire. Dans cette école de formation, le Covid-19 a changé les règles de l'entraînement. Les ateliers se font par petits groupes. Les contacts sont réduits au minimum, et même les gourdes sont posées en respectant une distance. Le lavage de mains est devenu une habitude.

Une formation exigeante

Même au stand de tir, il a fallu s'adapter. Environ 400 personnes suivent la formation initiale de fusiliers marins. Parmi eux, Lionel, 24 ans. Après quelques années d'études supérieures, c'est le grand saut dans l'armée. Une sélection à l'entrée. Ensuite, il faut tenir. La moitié des recrues lâchent dans les premières semaines. L'entraînement est intensif mais peut l'amener à son rêve : les commandos de marine. Quand les soldats sont passés commandos, ils deviennent anonymes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne