14-Juillet : l'histoire du défilé militaire

FRANCE 2

Le grand rendez-vous de la Fête nationale n'a pas toujours eu lieu sur les Champs-Élysées. Depuis le début du XXe siècle, le défilé militaire s'est souvent déplacé dans Paris. Séquence "Mémoire d'écran" dans le 13 Heures de France 2.

En 1907, l'un des premiers défilés du 14-Juillet est filmé. À cette date, les cavaliers paradent sur l'hippodrome de Longchamp. À Londres, en 1942 et alors que Paris est occupé, le général Charles de Gaulle passe en revue les forces françaises libres. Trois ans plus tard, la guerre est finie et la fête nationale prend des allures de victoire. Sur la place de la Bastille, la foule en liesse acclame la parade des armées alliées.

La prise de la Bastille

Les bals et les concerts font leur retour après quatre ans d'interdiction. Les années passent, les musiques évoluent. On fait la fête, on oublie tout et parfois même l'essentiel : l'histoire du 14 juillet, la prise de la Bastille. En 1974 justement, c'est l'endroit que choisit Valéry Giscard d'Estaing pour le défilé. Pas de chars, ni de blindés, les soldats sont à pied. L'idée ne plaît pas à tout le monde. "Ça manque de panache. Y'a rien. C'est un petit peu un défilé de quartiers", affirmait un badaud qui assistait au défilé de 1974.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne