Viticulture : la crainte du gel

France 3

Il va geler par endroits en France dans la nuit du 13 au 14 avril. De quoi inquiéter les viticulteurs. Pour tenter de protéger leurs vignes, tous sont sur le qui-vive.

Protéger les bourgeons en brûlant du foin ou en aspergeant de nouveaux produits. Partout en France, les viticulteurs se préparent à l'arrivée du gel. "C'est un produit à base de plantes et de sucre qui vient renforcer les cellules de la vigne", explique Aurélien Bailly, qui tient son exploitation à Bué (Cher). Dans la nuit, la température pourrait descendre jusqu'à -4°C.

Réveil très matinal dimanche matin

Dans le Jura, on utilise des tracteurs pour poser des bottes de foin à côté de chaque parcelle. Elles seront embrasées dans la nuit. L'objectif, faire un grand écran de fumée, pour que les rayons du soleil soient filtrés et qu'ils ne touchent pas le bourgeon. Tous ont mis leur réveil à 4 heures du matin dimanche pour vérifier les températures et sauver les bourgeons qui ne sont pas encore gelés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne