Virus de la tomate : les producteurs français inquiets

FRANCE 2

La tomate française est à son tour contaminée par un mystérieux virus. Une maladie qui a déjà fait des ravages dans certains pays, comme l'Allemagne ou l'Italie. Elle n'est pas dangereuse pour l'homme, mais elle abîme les fruits qui deviennent invendables. L'inquiétude est vive chez les producteurs.

Le virus Tomato brown rugose (ToBRFV) est extrêmement virulent. Sur les tomates touchées, des taches jaunes et brunes apparaissent. Les fruits sont décolorés et sans goût. Pour la première fois, le virus vient d'être identifié en France, dans une plantation sous serre du Finistère. Impossible de s'en approcher, mais à plus de 1 000 km de là, dans un jardin de Marseille (Bouches-du-Rhône), on s'inquiète déjà d'une éventuelle propagation.

Un virus extrêmement résistant

Le virus est apparu en Israël en 2014. En Jordanie, il a détruit en 2015 100% de la production, puis il s'est propagé en 2018 à l'échelle planétaire : États-Unis, Chine, Europe. C'est un virus bien difficile à éradiquer. "Il est extrêmement résistant dans l'environnement. Il peut perdurer dans le sol, à la surface d'un outil contaminé, d'un vêtement contaminé pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et rester infectieux", explique Philippe Reignault, directeur de la santé végétale de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses). 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne