Virus de la tomate : l'inquiétude des producteurs après la détection d'un premier cas en France

FRANCE 3

Un virus inquiète les maraîchers, celui de la tomate. Plusieurs pays ont déjà été touchés et un premier cas a été confirmé dans le Finistère. Le virus est sans danger pour les consommateurs, mais il présente une vraie menace pour les cultures, avec à la clef, de lourdes conséquences économiques.

Une tomate décolorée, tachée, déformée, rugueuse, voilà à quoi ressemble le fruit lorsqu'il est infecté par le virus Tomato brown rugose (ToBRVF). Il n'existe aucun traitement pour l'éradiquer, alors, la maladie qui vient d'apparaitre dans le Finistère fait peur à l'ensemble des producteurs français. "Je suis très inquiet pour la saison à venir, car quand ça arrive, il faut tout arracher", confirme l'un d'entre eux.

Une infection à l'échelle planétaire

Les serres contaminées ont d'ores et déjà été confinées, mais trois autres exploitations pourraient être concernées. Le virus, qui dévaste les cultures, se propage de façon extrêmement rapide. Le ministre de l'Agriculture se veut pourtant rassurant. Observé pour la première fois en 2014 en Israël, le virus a envahi des cultures au Mexique, aux États-Unis, avant d'arriver dans plusieurs pays d'Europe, et désormais en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne