Vins français : le secteur en crise en raison des taxes américaines

FRANCE 2

Après l'entrée en vigueur d'une surtaxe américaine sur les vins français en octobre dernier, les viticulteurs du territoire appellent à l'aide le gouvernement. Ils réclament 300 millions d'euros pour compenser la chute de leurs exportations vers les États-Unis depuis novembre.

La vigne française est-elle au bord d'une crise sans précédent ? Les professionnels appellent à l'aide et demandent à l'État de débloquer 300 millions d'euros. En cause, une chute vertigineuse des exportations vers les États-Unis de 17,5% au dernier trimestre 2019, soit 40 millions d'euros de perte de chiffre d'affaires. Dans la plus grande cave de Bordeaux (Gironde), le directeur parle sans fard : la situation est dramatique. "On est clairement dans une situation où des exploitations vont devoir arrêter et des vignes ne vont plus être travaillées", explique-t-il.

Une surtaxe de l'ordre de 25%

Les ventes sont plombées par des surtaxes douanières, imposées par les États-Unis. Depuis mi-octobre, elles concernent 25% de la valeur d'une bouteille. Une sanction fiscale du président Trump, sur fond de conflit économique avec l'Europe, condamnée pour avoir soutenu financièrement Airbus, au mépris des règles du commerce mondial. Face à l'effondrement des commandes, un négociant en Côtes-du-Rhône est prêt à prendre des mesures drastiques : appliquer une réduction de 25% quitte à vendre à perte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne