VIDEO. Tribune contre le Ceta : "Il faut que Nicolas Hulot soit écouté", appelle la députée écologiste Delphine Batho

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

La députée écologiste Delphine Batho a estimé, lundi sur franceinfo, que le gouvernement "n'a plus comme seul recours que les contrevérités" alors que les députés doivent ratifier l'accord commercial avec le Canada (Ceta).

Dans une tribune, publiée lundi 22 juillet sur franceinfo, Nicolas Hulot exhorte les députés à ne pas ratifier, mardi, l'accord commercial avec le Canada (Ceta). "Il faut que Nicolas Hulot soit écouté", a estimé la députée écologiste Delphine Batho, lundi matin sur franceinfo. L'ancien ministre de l'Écologie "a raison d'insister sur la gravité de l'enjeu", a ajouté la présidente de Génération écologie.

Il faut dire non à ce traité commercial qui accélère et aggrave le changement climatique.

Delphine Batho

à franceinfo

Selon Delphine Batho, le Ceta "va permettre l'importation en France des viandes bovines produites au Canada avec de la farine animale, qui ne garantit pas le respect des normes françaises en matière de pesticides, qui ne garantit pas la traçabilité du saumon OGM vers notre pays". L'ex-ministre de l'Écologie sous le mandat de François Hollande a estimé que "cette logique des accords commerciaux qui est de dire qu'il faut continuer de croître et de développer les échanges internationaux est antinomique avec la lutte contre le changement climatique".

Delphine Batho a également dénoncé le comportement du gouvernement qui "est très révélateur dans ce débat sur le Ceta". La présidente de Génération écologie a déclaré qu'il "n'a plus comme seul recours que les contrevérités et les mensonges face à des faits".

Vous êtes à nouveau en ligne