VIDEO. Les abeilles californiennes, grandes victimes de la production d'amandes

BRUT

En Californie, les producteurs d'amandes déciment des colonies d'abeilles pour polliniser leurs vergers. Une start-up aurait trouvé une alternative à ce mode de culture.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La production d'amandes est un marché florissant et les abeilles en souffrent. Les apiculteurs les élèvent pour qu'elles pollinisent les fleurs d'amandier où naissent ces fruits à coque si appréciés. En Californie, où sont produites 80 % des amandes de la planète, des millions d'abeilles sont transportées en camion pour butiner les vergers. Et cette migration fait des ravages. Cette année, l'apiculteur américain Brett Adee a perdu 50 000 ruches, soit la moitié de son élevage. Il évoque un "syndrome d'effondrement des colonies" qui serait lié à une "pression environnementale" ou à un "parasite". 

Une solution ? 

Malgré cette hécatombe, les producteurs d'amandes ne souhaitent pas changer leur mode de culture. Certains démentent même l'effondrement des colonies pour ne pas nuire au juteux marché de la pollinisation. La start-up californienne Dropcopter aurait cependant trouvé une alternative et se présente comme un concurrent direct aux producteurs traditionnels. En effet, grâce à la mise au point d'un "drone pollinisateur" capable de diffuser du pollen sur les fleurs, la société se prépare à un monde sans abeilles.

Vous êtes à nouveau en ligne