VIDEO. L'ours de la discorde

François de Rugy a promis deux nouvelles réintroductions d’ours dans les Pyrénées. Mais sur place, la tension règne, certains éleveurs n’en peuvent plus, et des commandos cagoulés menacent de prendre les armes… La cohabitation est-elle impossible ? Un reportage d'"Envoyé spécial".

Apparemment, il n’y a pas débat : 84% des Français souhaiteraient voir plus d’ours dans les Pyrénées. François de Rugy, le nouveau ministre de la Transition écologique et solidaire, avait promis deux nouvelles réintroductions prochainement. C'est Nicolas Hulot qui l'avait annoncé au printemps 2018, dans le cadre d'un "plan ours" lancé pour repeupler un secteur où il ne restait plus que deux mâles. Une première ourse a été relâchée le jeudi 4 octobre.

Une chasse à l’ours ?

Mais sur place, dans les vallées, la tension règne. Plus de 600 brebis ont été tuées en 2017 en Ariège, sans doute à cause des ours. Certains éleveurs n’en peuvent plus. Des commandos cagoulés menacent de prendre les armes contre un animal pourtant protégé depuis 1971. La cohabitation est-elle impossible ? Dans ces superbes montagnes pyrénéennes, une chasse à l’ours s’est-elle engagée ?

Un reportage d’Agathe Lanté, Maxime Souville et Gaël Hubert diffusé dans "Envoyé spécial" le 4 octobre 2018.

Vous êtes à nouveau en ligne