VIDEO. "Je vis la guerre tous les samedis" : une "gilet jaune" interpelle Emmanuel Macron au salon de l'Agriculture

Dans les allées, le chef de l'Etat a eu un vif échange avec une femme, notamment à propos des violences policières qui ont émaillé le mouvement social. 

"Ça va mal finir." Emmanuel Macron a été vivement interpellé lors du Salon de l'agriculture par une "gilet jaune", samedi 22 février. "Ça fait 67 samedis que je suis mobilisée, j'ai vu tomber des amis, je me prends des grenades de désencerclement, je vis la guerre tous les samedis", a lancé cette dame qui se présente comme contrôleuse de gestion dans la finance. 

"C'est parce qu'il y a des gens qui sont devenus extraordinairement agressifs", lui a répondu le président de la République, proposant "d'arrêter de sortir manifester comme ça""Mais vous ne recevez pas les 'gilets jaunes'", a-t-elle regretté. 

Emmanuel Macron s'est alors engagé à recevoir une délégation : "Vous me structurez un groupe et je vous reçois sans problème, moi je suis pour le dialogue. On se prend une heure et on discute." Il s'agirait d'une première : depuis le début de la crise, le chef de l'Etat n'a jamais reçu de "gilets jaunes" à l'Elysée.

Vous êtes à nouveau en ligne