VIDEO. En Espagne, le geste de remerciement de cette vache envers son soigneur suscite l'émotion

BRUT

Le geste de remerciement de cette vache envers son soigneur a ému des milliers de personnes. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Quelques heures après avoir donné naissance, Freser est morte.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La réaction d'une vache auprès de son soigneur Ismael López, après une mise bas difficile, a touché des milliers de gens, dans le monde entier. Mais son histoire n'a pas eu un dénouement heureux. "La vérité, c'est que j'ai eu l'impression que ce qu'elle me demandait, c'était de prendre soin de son bébé", confie le soigneur. "C'était un instant très spécial, c'est évident qu'elle voulait me remercier", poursuit-il. Et le ressenti d'Ismael López était loin d'être faux. Le lendemain, l'animal s'est éteint des suites d'une hémorragie interne.

Un déclic 

La vache Freser est arrivée 7 mois plus tôt au refuge Gaia, situé en Espagne, dans la ville de Gérone. Elle était destinée à l'abattoir. Le refuge Gaia vient au secours de toutes sortes d'animaux et encourage un mode de vie vegan. Chaque jour, la fondation reçoit plus de 150 alertes de la police, d'agents forestiers mais aussi de citoyens. C'est après avoir visité une exploitation laitière qu'Ismael a décidé de créer cette fondation. "Ça m'a beaucoup ému de voir toute cette souffrance", se souvient-il. C'est notamment de voir les vaches séparées de leurs petits qui a marqué Ismael. "Chaque année, l'industrie du lait les insémine artificiellement et quand elles mettent bas, au moment où le veau naît, il est séparé de sa mère puis mis en cage", explique le soigneur.

Selon une étude réalisée par l'Autorité européenne de sécurité des aliments, dans l'Union européenne, parmi les vaches laitières envoyées à l'abattoir, 3 % d'entre elles sont en gestation.

Vous êtes à nouveau en ligne