VIDEO. Éloïse Le Grand : "La vente directe et bio offre un meilleur rapport avec les consommateurs"

Invitée de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Éloïse Le Grand, jeune agricultrice bio, est venue parler de son activité. Lancée dans l'élevage de volailles bio, elle a choisie le circuit court pour favoriser l'échange avec les consommateurs. 

"On a développé l'élevage de volailles à la ferme en agriculture biologique et locale. On a un cheptel d'environ 1500 à 2000 volailles en permanence sur l'élevage. Pour de la vente directe, c'est une structure assez importante" explique Eloise Le Grand, agricultrice bio dans l'Essonne. 

"Je voulais travailler en direct avec le consommateur pour avoir cette proximité et surtout travailler sur cette transparence entre le consommateur et le producteur, que l'échange puisse être naturel et sincère"

"Ces dernières années avec tous les scandales alimentaires les gens se sont remis en question sur la provenance de leur alimentation et ils cherchent aujourd'hui à avoir une indication franche sur les produits. C'est ce qu'ils ont en venant dans les petites exploitations, car il n'y a pas d'intermédiaire"

La question AFP : "Alors que vous êtes engagée dans une démarche vertueuse, craignez-vous l'action des mouvements anti-viande ?" 

"Non, c'est un mouvement qui est important depuis quelques années. Je respecte les convictions de chacun. J'estime que l'on essaye de faire notre travail au mieux. On fait au mieux avec nos animaux, ça reste quand même un élevage donc la finalité est toujours la consommation humaine" répond Eloise La Grand. 

L'interview s'est achevée sur "le temps est bon" de Bon entendeur. 

Vous êtes à nouveau en ligne