Vendanges : dépistage pour les saisonniers

La rentrée rime aussi avec les vendanges. Cette année, elles ont commencé avec quelques semaines d’avance. En plus des masques et la distanciation, certaines communes viticoles proposent aux saisonniers d’être testés gratuitement.

À Givry, en Saône-et-Loire, la distanciation est de mise dans les vignes entre les saisonniers. Les 35 vendangeurs ont été invités à se faire dépister avant de venir, mais très peu l’ont fait. "Je me suis fait dépisté car je sortais d’un autre travail saisonnier dans la restauration, où on fréquente beaucoup de clients", confie l’un des vendangeurs. "Je n’avais pas de symptômes donc je n’ai pas fait le test, explique un autre. Ça ne me préoccupe pas tant que ça."

Des horaires aménagés au centre de dépistage

S’ils le souhaitent, tous pourront faire un test gratuit dans les communes viticoles. Dans un autre domaine, autour d’une table de tri, le masque est obligatoire pour tout le monde. Le viticulteur Nicolas Ragot a lui aussi sensibilisé ses vendangeurs à l’importance du dépistage. Devant l’ancienne gare de Givry, il n’y a pas que des vendangeurs dans la file d’attente pour le dépistage. "Nous sommes volontairement ouvert de 16 à 20 heures, en raison du climat mais aussi pour que les saisonniers aient fini leur journée", explique le maire de Givry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne