Vendanges : comment respecter les gestes barrières ?

France 3

Les ventes de vin français sont globalement à la baisse, jusqu'à 20% en moins. Les vignerons doivent aussi appliquer des protocoles sanitaires très stricts durant les vendanges avec port du masque et gestes barrières dans les vignes.

Les vendanges ont été lancées il y a deux jours dans ce vignoble champenois à Avenay-Val-d'Or, dans la Marne. Les règles sanitaires sont très strictes. Le masque n'est pas obligatoire mais fortement recommandé et les gestes barrières s'imposent jusque dans les vignes. "Il fait beaucoup plus chaud et c'est beaucoup plus oppressant, mais on fait attention", explique une des vendangeurs.

Un surcoût d'environ 4 000 euros pour les masques

Chacun des 26 vendangeurs a son propre sécateur, mais le hic ce sont les seaux qui passent de main en main. Il n'y a pas d'autre solution. 15 jours de vendanges et un surcoût d'environ 4 000 euros pour les masques, le gel hydroalcoolique et surtout pour les douches séparées installées spécialement cette année. Certains vignobles vont encore plus loin dans les mesures de précaution et testent tout leur personnel avant le début des vendanges.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne