Vacances : la clé des champs pour les agriculteurs

France 2

Pour les agriculteurs, partir en vacances relève souvent du casse-tête. Résultat : seulement 50% d'entre eux déclarent partir en vacances, c'est-à-dire au moins quatre jours consécutifs. Au salaire trop faible s'ajoute la difficulté de trouver un remplaçant le temps des congés.

Quand elle pense aux vacances, c'est au travers de ces cartes postales. Cette année encore, avec son mari Emmanuel, Françoise Roson ne quittera ses vaches laitières que pendant trois jours consécutifs, et c'est déjà beaucoup selon eux. Trois journées de juillet durant lesquelles ils seront remplacés par un salarié agricole, c'est peu de repos et un coût conséquent dans les comptes de l'exploitation. La moitié de cette somme leur sera remboursée sous forme de crédit d'impôt.

Les agriculteurs peuvent recourir aux ouvriers agricoles

Quand les finances sont là, pour rêver d'ailleurs, encore faut-il trouver un remplaçant. Pour ça, Xavier Gognet s'est tourné vers le service de remplacement. En échange d'une cotisation annuelle de 800 €, une association lui trouve un salarié pour le remplacer lorsqu'il doit s'absenter. Faire confiance, c'est le prix à payer pour partir quelques jours cet été. Un moment précieux, lorsqu'on est agriculteur. En France, il manquerait près d'un millier d'ouvriers agricoles pour honorer l'ensemble des demandes de congés des agriculteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne