Paris : des centaines d'agriculteurs bloquent les Champs-Elysées pour défendre le glyphosate, Nicolas Hulot vient à leur rencontre

Près de 250 agriculteurs ont manifesté sur les Champs-Elysées à Paris, le 22 septembre 2017.  
Près de 250 agriculteurs ont manifesté sur les Champs-Elysées à Paris, le 22 septembre 2017.   (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Les éleveurs et céréaliers ont étalé de la paille sur l'asphalte de la plus célèbre avenue parisienne pour symboliser leur détresse.

A l'appel de la FDSEA, des dizaines d'agriculteurs manifestent, vendredi 22 septembre, sur les Champs-Elysées, à Paris, pour protester contre la politique agricole du gouvernement et notamment sa volonté d'interdire le glyphosate, cet herbicide probablement cancérigène mais très utilisé en France. Les éleveurs et céréaliers ont étalé de la paille sur l'asphalte, pour symboliser leur détresse.

Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, est allé à leur rencontre à 9h30. Il s'est adressé aux agriculteurs. Une délégation doit également être reçue à l'Elysée.

La préfecture de police de Paris demande aux automobilistes de contourner le secteur de la place de la Concorde et des Champs-Elysées.

En juillet, la Commission européenne a proposé le renouvellement pour dix ans de la licence du glyphosate, qui expire fin 2017. Le vote sur l'autorisation de cet herbicide, le plus répandu en Europe, pourrait avoir lieu le 5 ou 6 octobre au sein d'un comité d'experts. La France a annoncé qu'elle voterait contre la proposition de la Commission. Elle a une position-clé car une majorité qualifiée est requise.