Un nouveau cas de grippe aviaire détecté en Aveyron

En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation.
En Haute-Vienne, des producteurs craignent que la grippe aviaire ne touche leur exploitation. (MAXPPP)

Quelque 11 000 canards vont être abattus dans cet élevage de Cruéjouls, sur la commune de Palmas. 

Un nouveau cas de grippe aviaire a été détecté dans un élevage de canards à Cruéjouls (Aveyron), mardi 9 août. Un nouveau foyer proche d'un premier foyer infectieux confirmé dans ce département en juillet. Au total, 81 exploitations ont été identifiées depuis le début de l'épizootie en novembre. 

Quelque 11 000 canards vont être abattus dans cet élevage de Cruéjouls, sur la commune de Palmas, où a été détecté un "foyer secondaire" de l'épizootie présentant un "lien épidémiologique" avec un premier cas à Vaureilles, a déclaré Yves Coche, directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations de l'Aveyron.

Un périmètre de protection de 3 km

Le ministère de l'Agriculture a indiqué, mardi, que ces cas font l'objet "d'investigations" et "d'enquêtes épidémiologiques" mais "qu'à priori, pour le moment, les éléments que nous avons montrent qu'on est toujours, avec la circulation de virus similaires, dans la continuité de l'épisode" de grippe aviaire déclaré en novembre 2015.

L'élimination des 11 000 canards "prêts à gaver" sera suivie d'une opération de désinfection poussée, a expliqué Yves Coche. Un périmètre de protection de 3 km autour du foyer a été mis en place, doublé d'une zone de surveillance de 10 km.

Vous êtes à nouveau en ligne