Toussaint : ruée sur les chrysanthèmes

France 2

À quelques jours de la Toussaint, c'est la ruée chez les horticulteurs pour récupérer des chrysanthèmes.

"Il lui faut deux blanches, quatre jaunes et deux mauves", indique Estelle Ousselin, horticultrice dans l'Aisne. En quelques jours, elle va vendre 2 500 chrysanthèmes. À la Toussaint, c'est chaque année le même marathon, et ce depuis 40 ans. Pour le 1er novembre, un tiers de ses fleurs sont déjà réservées. "On a même des clients qui effectuent des commandes année sur année. Des clients qui cette année commanderont des chrysanthèmes pour l'année prochaine en voyant ce qu'il y a en production", précise Estelle Ousselin.

Fleurir les tombes

La Toussaint représente 15% du chiffre d'affaires annuel de cette entreprise familiale. "Ce sont des ventes ou il ne faut pas se rater. Si au 1er novembre ce n'est pas vendu, après c'est à perte, malheureusement", indique Nicolas Ousselin, horticulteur. À la Toussaint, les chrysanthèmes demeurent les plus prisés pour fleurir les tombes dans les cimetières.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne