Tempête de neige : de dramatiques conséquences pour un agriculteur drômois

france 3

Une semaine après la tempête de neige qui a touché la Drôme et l'Ardèche à la mi-novembre, de nombreux foyers sont toujours privés d'électricité. Cela pose beaucoup de problèmes pour les habitants et notamment les agriculteurs.

Les pompiers viennent à la rescousse d'un agriculteur de la Drôme. Dans leur citerne, 4 500 litres d'eau. L'approvisionnement est indispensable pour les 150 charolaises de cette exploitation privée d'électricité et d'alimentation pendant cinq jours. "Ma priorité, ce n’est pas l'électricité dans ma maison, c'est l'eau des bêtes. Parce que là, il n'y a pas d'autre solution que d'être ravitaillé, je ne vais pas aller donner l'eau avec une bouteille. On n'a pas vraiment été pris au sérieux (...) je suis très en colère", tempête Jérôme Leroy, agriculteur.

Des pertes très importantes

L'épisode de neige de la mi-novembre représente une double peine pour cet exploitant, qui possède aussi 17 hectares de noyers. Les arbres sont désormais à terre, après avoir aussi souffert de la grêle en juin dernier. Les pertes sont considérables. "Sur un tonnage habituel de 40 tonnes, cette année je vais en commercialiser une tonne, une tonne et demie", regrette Jérôme Leroy. Grêle, sécheresse et neige... Le secteur agricole drômois paye un lourd tribut des épisodes climatiques de cette année 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne