Solidarité : un agriculteur ouvre son champ aux associations

france 2

Un agriculteur d'Ille-et-Vilaine a décidé de donner ses légumes restés au champ aux associations. Reportage.

En bottes ou en baskets, mains nues ou gantées, une trentaine de bénévoles travaillent la terre pour la bonne cause. Le principe est simple : ramasser les kilos de carottes laissés dans le champ par un agriculteur et destinés au Secours populaire. Cela s'appelle du glanage solidaire. "La particularité du glanage, c'est qu'on n'a pas le droit d'utiliser d'outil. Une fois que les machines sont passées, on doit récupérer ce qui reste, mais [...] qu'avec nos mains", explique Delphine Morin.

10% des légumes restent au champ

Les glaneurs sont chômeurs, bénéficiaires du RSA ou simples volontaires. L'équipe de rugby locale a même été mise à disposition. Ici, chacun sa raison de venir affronter la grisaille. "Je suis en recherche d'emploi donc ça permet aussi de rencontrer du monde", explique un homme. L'agriculteur n'a pas hésité une seule seconde. Sa machine tire les carottes par les feuilles et certaines cassent, alors de toute façon, ce sont 10% des légumes qui restent au champ à chaque récolte. Celles qui restent seraient trop chères à ramasser et en trop mauvais état pour les vendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne