Sivens : face-à-face tendu entre agriculteurs et zadistes

FRANCE 3

Les agriculteurs ont encerclé la Zone à défendre (ZAD), où sont regroupés les opposants au barrage de Sivens.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La situation est tendue à Sivens (Tarn), alors que le Conseil général doit se prononcer sur le projet de remplacement du barrage prévu initialement.
Exaspérés, les agriculteurs ont même lancé une opération coup de poing, ce lundi 2 mars, en encerclant les opposants au barrage. Ils réclament ainsi le libre accès à la zone. "Va falloir que ça s'arrête. Ce n'est ni aux agriculteurs, ni aux riverains, ni aux zadistes de faire que ça s'arrête, c'est à l'Etat", lance un homme, sur le site. "C'est inadmissible. il faut que l'Etat fasse appliquer et respecter la loi", souffle un autre. Même son de cloche du côté des riverains : "Là c'est le far west", déplore l'une d'entre elles.

"Nous sommes là pour défendre la nature"

La tension a été crispée tout le week-end sur le site du barrage controversé où agriculteurs et zadistes se sont affrontés. Les militants ont même tenté de construire une barricade, que les agriculteurs ont essayé de détruire.
Mais les opposants au barrage persistent : "Nous sommes là pour défendre la nature, nous en sommes absolument pas violents", assure une militante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne