Sénégal : le karité fait travailler et vivre les femmes

Le beurre de karité est un produit de beauté naturel. France 2 s'est rendu dans un village du Sénégal qui en produit et qui fait vivre les femmes.

Ces 20 dernières années, la demande de karité a augmenté de plus de 600 %. Il est largement utilisé dans les cosmétiques et dans l'industrie du chocolat comme substitut au beurre de cacao. Le fruit de l'arbre de karité pousse dans une vingtaine de pays, en Afrique de l'Ouest. France 2 s'est rendu dans le village de Karere, dans la région de Salémata, au Sénégal. Le karité est traditionnellement utilisé ici pour soigner ou cuisiner depuis des siècles. Mais jamais des femmes n'avaient imaginé en tirer un quelconque bénéfice économique.

L'or des femmes



C'était avant l'arrivée de Mariama Sylla. En 2014, cette Sénégalaise est installée en France quand elle fait un voyage humanitaire dans la région. Elle décide alors d'aider les femmes du village. "Je me suis dit, je vais m'engager à leur acheter toute leur récolte de beurre de karité, sachant qu'à l'époque j'avais zéro client. Je fais un premier test en festival africain, qui a super bien marché. J'ai gagné en une journée ce que je gagnais à la fin du mois", confie-t-elle. L'arrivée de Mariama Sylla a considérablement changé la vie des femmes du village. Ces six dernières années, le prix du karité a été multiplié par quatre à Karere. Il représente jusqu'à un tiers des revenus des foyers, ce qui permet de réduire la pauvreté de ces communautés rurales. Mariama Sylla travaille avec 2 000 femmes d'un bout à l'autre de la chaîne. Surnommé l'or des femmes en Afrique, le karité fait travailler à lui tout seul plus de 16 millions de personnes sur le continent, presque exclusivement des femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne