Sécheresse : pénurie d'herbe pour les élevages

FRANCE 2

Après les fortes chaleurs, les prix du fourrage s'envolent : il n'y a plus d'herbe pour nourrir nos animaux se plaignent les éleveurs laitiers. 

De l'herbe jaunie en Alsace, des bovins assoiffés en Picardie. Même situation en Auvergne, ou encore en Franche-Comté. Partout dans le pays, le sol craquèle, et les éleveurs souffrent du manque de fourrage, comme en Haute-Saône, où la situation est critique. "On tape dans les stocks hivernaux, donc on ne sait pas bien comment on va nourrir tout le cheptel au cours de l'hiver", explique Olivier Huguény. Seule solution pour les éleveurs, importer du foin. Une denrée de plus en plus rare.

Spéculation sur le fourrage

Sur les réseaux sociaux, le principal syndicat agricole appelle à la solidarité : "recherche de la paille en urgence". Mais les prix ont doublé, jusqu'à 130 € la tonne. La faute à une concurrence étrangère. "Il y a une spéculation énorme qu'on n'a jamais vue, parce que la sécheresse touche tous les pays du nord de l'Europe", explique Emmanuel Aebischer, président de la FDSEA Haute-Saône. Tout cela alors que le prix du lait stagne, aux environs de 30 centimes d'euros par litre. Il en faudrait au moins 10 de plus pour couvrir ces dépenses supplémentaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne