Sécheresse : l’inquiétude des éleveurs du Cantal

FRANCE 2

La sécheresse devient alarmante dans le Cantal. Malgré les orages des jours passés, un plan de crise vient d’être activé par la préfecture. Des restrictions d’eau sont imposées. Un coup dur pour les éleveurs.

Perché à 1 500 m d’altitude, les pâturages de la famille Tissandier ont triste allure. Au printemps, l’herbe était pourtant abondante, mais les fortes chaleurs et le manque de pluie ont fortement asséché la végétation. Une situation exceptionnelle, véritable crève-cœur pour les éleveurs. ”Jamais les vaches ont été paître à 600 m d’altitude. Ça me met les larmes aux yeux, parce que quand j’arrive et que je vois les vaches qui triment comme ça… Franchement, c’est désolant”, se désespère Arnaud Tissandier. 

Une situation alarmante malgré les orages

Sur le flanc de montagne, les vaches devaient paître jusqu’à l’automne, mais les 85 hectares de la parcelle suffiront-ils à les nourrir jusque-là ? Plus bas dans la plaine, la situation est tout aussi alarmante, et ce, malgré des orages. ”Ce qu’il faudrait espérer, c’est 200 mm sur les 15 prochains jours pour relancer la flore du sol”, explique François Fabre. Conséquence, les bêtes de l’éleveur seront nourries dans la semaine à venir uniquement avec du fourrage, mais les stocks ne seront peut-être pas suffisants pour passer l’hiver.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne