Sécheresse : les éleveurs touchés par une pénurie de fourrage

FRANCE 2

Près de 70% des éleveurs déclarent manquer de paille pour nourrir les bêtes. Certains ont tenté d’anticiper mais cela se révèle insuffisant.

De mémoire d’éleveurs, on n’avait jamais connu un été aussi sec, en Thiérache, dans l’Aisne. L’alimentation des animaux devient un sujet d’inquiétude pour les exploitants. Certains ont déjà dû puiser dans leurs réserves. Ici, la prairie est à bout de souffle. "On a eu une quinzaine de millimètres il y a 15 jours, qui a permis à la prairie de reverdir un petit peu. Mais, ça n’empêche que la pousse n’est pourtant pas là et que c’est complètement grillé", explique Didier Halleux, président des éleveurs laitiers de l’Aisne.

Tenter d’anticiper

Dans le département de la Creuse, la sécheresse touche aussi sévèrement les éleveurs. Le fourrage vient à manquer et le maïs destiné au bétail s’est très peu développé en raison de la chaleur. "Aujourd’hui, ce troupeau, il est dans une repousse de céréales. On avait ressemé de l’orge après une moisson, pour anticiper un petit peu la sécheresse, pour que ça leur fasse quelque chose d’un peu vert à manger sur le mois d’août mais on est obligé de complémenter en continue, car ça ne suffit pas", constate Christian Arvis, éleveur de vaches limousines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne