Sécheresse : les arbres fruitiers souffrent

FRANCE 3

Cette année 2018, les orages et la canicule ont fait souffrir les arbres fruitiers. La qualité des pommes laisse à désirer.

Avec ses filets tendus au-dessus de ses pommes, Pierre Leroy, un arboriculteur sarthois, ne craint pas la grêle mais les rayons du soleil. " S'il y a trop de soleil sur la pomme, le fruit finit par pourrir ", explique-t-il. L'an dernier, le rendement était affecté par le gel. Cette année, c'est la canicule. Dans le département du Nord, le calibre des pommes n'est pas atteint.

Les pommes ont subi les aléas de la météo

Certaines pommes sont cuites à cause d'un excès de température, regrette Christophe Tellier, un arboriculteur nordiste. Dès qu'on dépasse les 37°C, c'est trop." Certains arboriculteurs jettent les pommes les plus petites pour sauver leur récolte. D'autres pommes souffrent de la grêle, tombée en mai dernier. Mais, malgré tous les aléas climatiques, la récolte de cette année 2018 devrait être meilleure que celle de l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne