Sécheresse : le Sud-Est en alerte

FRANCE 2

À Nice (Alpes-Maritimes), il n'a pas plu depuis 52 jours. S'agit-il d'une situation exceptionnelle ? Un maraîcher rencontré par nos équipes explique qu'il n'avait jamais vu une sécheresse aussi précoce.

Tous les matins, Pierre Magnani fait le tour de ses cultures. Il a déjà remarqué l'invasion de pucerons, qui normalement n'arrivent qu'au mois de mai. Son exploitation s'étend sur près de 5 hectares. Tomates, artichauts, fèves, petits poids... Ce maraîcher s'est lancé dans le bio, et aujourd'hui, après plus de 50 jours sans pluie, il est inquiet : "On craint l'apparition d'animaux sauvages, comme les sangliers. Comme ils n'ont plus rien à boire ni à gratter, ils sont susceptibles de venir se désaltérer sur les surfaces irriguées."

Interdiction de faire des feux jusqu'au 1er avril

En 25 ans de métier, Pierre Magnani n'avait jamais connu une telle sécheresse, surtout aussi précoce. Pour sauver ses cultures, il n'a pas le choix, il doit arroser presque quotidiennement. Pour prévenir tout risque d'incendie, la préfecture des Alpes-Maritimes interdit l'emploi du feu jusqu'au 1er avril. Une mesure qui pourrait être prolongée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne