Sécheresse : le Doubs à sec

FRANCE 3

Des rivières à sec, des lacs à leur plus bas niveau, des paysages méconnaissables, la sécheresse inquiète. Le Doubs est en train de devenir un symbole.

La source du Doubs est muette depuis deux jours. Elle qui d'habitude crache une eau froide, tous les mois de l'année. L'endroit est réputé être le plus froid de France, mais samedi 20 octobre, l'air était tiède et l'eau plutôt rare. La source est le seul point d'approvisionnement de la commune de Mouthe. "En septembre, octobre, avoir des problèmes d'eau potable, ce n'est pas habituel", souligne un habitant.

Du jamais-vu

Une vingtaine de kilomètres plus loin, le Doubs alimente le lac Saint-Point, l'un des plus grands lacs de montagne en France. Le lac descend d'un centimètre par jour. Les berges font penser à une marée basse, mais en Bretagne, la marée ne dure que six heures, ici, l'eau ne remonte pas. "Jamais je n'ai vu ça, pourtant il y a 30 ans que je suis ici. C'est vraiment catastrophique", confie un riverain. Vendredi, le préfet a ordonné de fermer les vannes du barrage situé à la sortie du lac : priorité à l'eau potable. Il faut préserver le lac pour alimenter 14 communes. Aujourd'hui dans le Doubs, 35 communes ont déjà recours aux camions-citernes pour leur ravitaillement en eau potable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne