Sécheresse: la récolte des mirabelles commence avec un peu de retard

France 3

Si en Lorraine la cueillette sera bonne, la canicule menace la récolte dans certaines régions, comme en Haute-Saône.

Des fruits murs, prêts à être cueillis. Dans la Meuse (Meurthe-et-Moselle), la récolte des mirabelles a commencé une semaine plus tard que prévu. En cause la canicule. Mais après les ravages de la chaleur estivale, c'est l'humidité qui inquiète certains maraîchers comme Dominique Lemoine, producteur de Mirabelles ferme Leumont : "Ils annoncent quand même une semaine un peu compliquée. Donc, il ne faut pas récolter par période de pluie. Puisque la mirabelle mouillée n'a pas tendance à bien se conserver".

Entre canicule et humidité: péripéties des mirabelles

Le résultat n'est pas catastrophique. Plus de six millions de tonnes de mirabelles devraient être récoltées cette saison. "C'est une saison correcte, un peu en dessous de l'année passée parce que c'était une grosse année", relativise Renaud Noël, responsable commercial Végafruits. Un constat que ne partagent pas tous les maraîchers. À Grammont (Haute-Saône), la récolte est nettement moins bonne pour ce producteur. En raison des intempéries, il récoltera dix fois moins qu'il y a une décennie. La récolte des mirabelles devrait continuer pour encore deux ou trois semaines, selon les vergers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne