Scandale du fipronil : épargnés par l'insecticide, les œufs français voient leurs prix s'envoler

France 2

En France, les producteurs d'œufs profitent de la crise du fipronil, cet insecticide qui avait contaminé des œufs en Belgique et aux Pays-Bas l'été dernier. Eux n'ont pas été touchés, et leurs œufs sont très demandés.

Chaque jour, cette productrice livre plus de 300 000 œufs à ses clients. Depuis le scandale du fipronil, les affaires marchent encore mieux : les consommateurs et les industriels préfèrent acheter français et les prix s'envolent. Le cours des œufs en coquille a augmenté de 25% ; celui des ovoproduits, les produits à base d'œufs, de 49%.

Les industriels paient leur matière première plus cher

À titre d'exemple, le prix des jaunes d'œufs a été multiplié par deux. Une mauvaise nouvelle pour les industriels. À Poitiers (Vienne), cette biscuiterie utilise un mélange à base d'œufs pour fabriquer et rendre brillantes ses galettes, alors le surcoût est salé. L'entreprise a décidé de ne pas répercuter cette hausse sur le prix de vente de ses galettes ; elle choisit de réduire ses marges. Dans les supermarchés aussi, pour l'instant, les œufs ne coûteront pas plus cher, les prix ayant déjà été négociés avec les distributeurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne