"Sans nous elles seraient mortes de faim" : les abeilles touchées par la sécheresse et la canicule

France 2

La sécheresse et la canicule ont fortement impacté la production de miel. Pour certains apiculteurs, la récolte est diminuée de moitié.

La dernière récolte de l'année est mauvaise. Les rayons des ruches d'Anthony Mercier sont quasiment vides. "Normalement à cette période de l'année on devrait avoir ces hausses complètement operculées," explique l'apiculteur installé en Savoie. 

En cause : la sécheresse qui a raccourci la période de floraison des végétaux et la canicule qui a épuisé les abeilles, obligées de voler à l'intérieur des ruches pour les ventiler. L'apiculteur a même dû les nourrir avec du sirop. 

"C'est un insecte qui est autonome, là c'est la première année que je constate que sans soutien de notre part, elles seraient mortes de faim au 15 juin," se désole l'apiculteur.  

Une récolte diminuée de moitié

Loin de la Savoie, dans le Nord, l'inquiétude est la même chez cet apiculteur qui a pourtant réparti ses ruches sur tout le territoire. La récolte d'Adrien Hénon a diminué de moitié. Il n'envisage pas d'augmenter ses prix mais en revanche, il ne pourra pas fournir tous ses clients. 

Vous êtes à nouveau en ligne