Rouen : l'inquiétude persiste chez les habitants

FRANCE 2

Plus de trois jours après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime), jeudi 26 septembre, la qualité de l'air serait revenue à la normale, selon le préfet. Des déclarations rassurantes qui peinent à convaincre les habitants.

La fumée noire a laissé place au ciel gris. Sur les quais de Rouen (Seine-Maritime), dimanche 29 septembre au matin, certains coureurs n'ont pas hésité à sortir respirer l'air à pleins poumons, sans crainte sur leur santé. À quelques centaines de mètres de l'usine, les sportifs n'ont pas dérogé à leur rituel du dimanche, mais ont dû changer leur routine. Pourtant, selon les dernières analyses, la qualité de l'air est habituelle.

112 communes ont dû suspendre leurs récoltes

Mais certaines productions agricoles ont été impactées. Alors, sur le marché, les clients s'assurent de la qualité des produits. On compte moins de stands et de clients que les dimanches précédents. Les revendeurs de produits locaux craignent pour les prochaines semaines. Trois jours après l'incendie, jeudi, de l'usine Lubrizol, 112 communes de l'agglomération sont concernées par la suspension des récoltes. Particulièrement surveillés, le lait, les oeufs et le miel restent consignés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne