Rhône : c'est déjà la sécheresse

France 3

L'été n'est pas encore installé, mais la sécheresse est déjà un sujet d'inquiétude dans le Rhône, où l'hiver pluvieux n'a pas permis de réalimenter les nappes phréatiques. 

Ce n'est même pas rare, c'est inédit : des restrictions d'eau début mai au lieu de fin août d'habitude. Dans l'Est lyonnais, Stéphane Peillet a 430 hectares, et quelques inquiétudes pour son blé.  Dans ce champ, des capteurs analysent l'assèchement du sol ; il a grimpé en flèche récemment. 25% de restriction d'eau aujourd'hui, peut-être 50% bientôt. Les agriculteurs se préparent à un été difficile.

Le niveau de la nappe phréatique 20% inférieur à la normale

Si Stéphane Peillet utilise beaucoup l'eau du Rhône, d'autres céréaliers ponctionnent essentiellement la nappe phréatique. Son niveau est de 20% inférieur à la normale ; il  a plu ces derniers mois, mais pas au bon moment. "Les périodes optimales sont de début novembre à début mars où la végétation est à l'arrêt, donc l'eau qui tombe va dans les nappes", explique Nathan Gomes, vice-président de l'association des irrigants d'Isère. Début mars, quand la végétation reprend, toute la pluie qui tombe est absorbée par les cultures qui sont en place, donc elle ne descend pas dans les nappes. Dans cette pénurie à venir, les agriculteurs tiennent à dénoncer les responsabilités des industriels et la mauvaise qualité des canalisations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne