Retour des aides pour les agriculteurs bio

FRANCE 2

Une semaine après avoir signalé une coupe dans les subventions allouées aux agriculteurs bios, le ministère de l’agriculture revient sur sa décision et annonce un rétablissement de leurs aides.

Pour les agriculteurs bios, les 25 % d’aides en moins ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Une décision que le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll explique en ces termes : "Il y a eu plus d’agriculteurs conventionnels qui se sont convertis au bio que ce que nous avions prévu d’où un problème budgétaire. J’ai décidé de mettre en œuvre des mesures de compensation pour l’année 2014 qui seront versés en 2015". Un effort expliqué par la volonté de l’état de généraliser le bio. En quatre ans, il souhaite doubler les surfaces agricoles consacrées à ce mode de production.

Une agriculture coûteuse

Si de plus en plus d’agriculteurs passent au bio, les coûts de cette agriculture respectueuse de la nature sont bien plus élevés que ceux de l’agriculture intensive. Pour l’agriculture bio, les aides s’élèvent entre 30 et 600 euros l’hectare selon les productions.  "Je produis entre trente et cinquante pour cent de moins qu’un agriculteur conventionnel. D’où l’intérêt des subventions, qui rémunère plusieurs risques, le risque technique mais aussi le risque économique" explique Thomas Lafouasse agriculteur passé au bio il y a cinq ans aux caméras de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne