Redécoupage des zones défavorisées : la plupart des barrages levés par les agriculteurs en Occitanie

Des agriculteurs organisent un blocage sur la rocade de Toulouse, mercredi 7 février.
Des agriculteurs organisent un blocage sur la rocade de Toulouse, mercredi 7 février. (MAXPPP)

Les syndicats d'agriculteurs ont levé jeudi leurs principaux blocages en Occitanie, a constaté franceinfo, après les négociations avec le ministère de l'Agriculture. Le conflit portait sur une amélioration du redécoupage de la carte des zones défavorisées, prévu par un projet européen.

La plupart des barrages mis en place en Occitanie par des agriculteurs ont été levés, notamment autour de Toulouse et de Montauban, mercredi 7 février et dans la nuit de mercredi à jeudi, rapporte le correspondant de franceinfo à Toulouse. Cette levée fait suite à la séance de négociations qui a eu lieu mercredi soir au ministère de l’Agriculture à Paris.

La FRSEA et les Jeunes Agriculteurs (JA) de plusieurs départements du Sud-Ouest contestaient depuis plusieurs jours le projet européen de redécoupage de la carte des zones défavorisées qui doit entrer en vigueur au printemps et pourrait amputer les revenus de nombreux exploitants.

Certains départements "au rang des perdants"

Philippe Jougla, président de la FRSEA Occitanie, qui menait la délégation des agriculteurs, estime sur franceinfo qu'"on a fait les trois-quarts du chemin". "On demandait la réintégration de 508 communes sur l’Occitanie, rappelle-t-il. On en a obtenu 350, d'après ce qui nous a été expliqué." 

Mais certains départements arrivent "au rang des perdants", selon Philippe Jougla. "L’Aveyron perd huit communes, le Lot 14 et puis il y a deux départements sur lesquels on savait que ce serait compliqué : c’est le Gers et l’Aude".

Pour le président de la FRSEA Occitanie, "ce qui est important - et là ou on peut parler de victoire - c’est que les critères retenus rétablissent de la justice et de l’équité". L’Occitanie n'est plus "délaissée par la réforme", selon Philippe Jougla.

Vous êtes à nouveau en ligne