Raffineries : les agriculteurs poursuivent les blocages

France 2

Les agriculteurs ont engagé un bras de fer avec le gouvernement. Depuis hier, dimanche 10 juin, ils bloquent des raffineries et des dépôts de carburant. Ils refusent de subir la concurrence de l'huile de palme importée dans notre pays pour fabriquer des biocarburants.

Des raffineries et des dépôts de carburants sont bloqués depuis hier, dimanche 10 juin, par des agriculteurs. Ils ont notamment commencé par la raffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône). Pour fabriquer du biodiesel, le site a reçu l'autorisation d'importer 300 000 tonnes d'huile de palme. Une huile 25% moins chère que l'huile de colza française. Une concurrence jugée déloyale par les agriculteurs.

Le gouvernement conforte Total

En tout, 14 raffineries ou dépôts de carburant sont bloqués en France. Ce matin, lundi 11 juin, le ministre de l'Agriculture condamne ces actions. Selon le gouvernement, Total a le droit d'importer cette huile de palme. Le mouvement des agriculteurs dénonce aussi des conditions de travail et de rémunération de plus en plus difficiles. Stéphane Travert recevra demain les syndicats et les représentants de la filière de l'huile de colza.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne