Prévention routière : les vignerons de Loire-Atlantique demandent la suppression de panneaux alertant sur les dangers du vin au volant

Pour prévenir les comportements dangereux au volant, le département de Loire-Atlantique a installé des panneaux sur le bord des routes. Ils ont été retirés à la suite d’une demande des vignerons.




Afin de lutter contre les accidents de la route, le département de Loire-Atlantique a installé trois panneaux de prévention le long de ses routes : gare aux excès de vitesse, gare au téléphone et gare à la consommation d’alcool. Au pays du muscadet, pas question de déconseiller un petit verre de blanc. Le porte-parole des vignerons, François Robin, reconnaît ne pas avoir apprécié la campagne du gouvernement : "Les vignerons ont reçu le message de manière assez désagréable, ce sont des gens passionnés par le vin, qui aiment leur métier et le pictogramme qui a été retenu pour les excès d’alcool stigmatise une profession".

La sécurité routière rappelle que, même à petites doses, l’alcool agit sur le cerveau



Le syndicat a écrit au président du département, "Le lendemain les panneaux concernés, un verre de vin = accident, ont été retirés". Jean Charrier, vice président aux mobilités du département de Loire-Atlantique, défend ce retrait : "Les utilisateurs de la route ne comprenaient pas ce que ça voulait dire, si c’est le vin qui est interdit, est ce que c’est l’alcool fort qui est interdit est-ce que c’est un seul verre ? Il valait mieux qu’on l’enlève si ce n’est pas compréhensible". Une situation que déplore la ligue de la violence routière. La sécurité routière rappelle que, même à petites doses, l’alcool agit sur le cerveau. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne