Présidentielle : Marine Le Pen cherche à convaincre les agriculteurs

France 3

Les candidats à l’élection présidentielle ont présenté ce jeudi 30 mars leur programme devant le Conseil de l’agriculture française. Marine Le Pen a de nouveau tenu l’Union européenne responsable des difficultés de la profession.

En visite dans un élevage de porcs en Bretagne, Marine Le Pen s’est posée en défenseuse des agriculteurs ce jeudi 30 mars. Elle y a notamment remis en cause les aides européennes : "Il faut maintenir les aides, mais les franciser, pour que les critères d’attribution de ces aides soient réfléchis avec les interprofessions pour ne pas déséquilibrer les filières, plutôt qu’avec les technocrates de Bruxelles qui, à mon avis, n’ont jamais vu une truie à moins de 100 kilomètres".

"La PAC est un boulet"

Dans la soirée, la candidate du Front national a tenu un meeting au cours duquel elle a poursuivi ses attaques contre l’Europe et la politique agricole commune. "Aujourd’hui, la PAC est un boulet, que nos agriculteurs trainent chaque jour", a-t-elle dénoncé. Ce discours anti-européen a eu plus de mal à passer auprès des syndicats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne