Pesticides : une consultation citoyenne pour déterminer une distance de sécurité

France 3

Le gouvernement lance lundi 9 septembre une consultation sur la distance minimale à respecter entre les champs traités avec des pesticides et les habitations. Entre les associations écologistes et le monde agricole, les positions sont très éloignées.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Près de Montpellier (Hérault), un champ, et à quelques dizaines de mètres, la maison des Martini. Après le dernier épandage en date, il y a deux semaines, Mme Martini, qui souffre de difficultés respiratoires, a dû fermer les fenêtres en catastrophe. Quelle distance minimale faut-il respecter pour protéger les riverains ? Le gouvernement préconise une zone sans traitements entre les champs et les habitations de 5 m pour les cultures basses et de 10 m pour les céréales et les arbres fruitiers. 

Trois semaines pour décider

Mais pour cette voisine des Martini, cette distance est largement insuffisante. Le principal syndicat agricole, la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), n'est pas non plus satisfait de cette distance, qu'il estime trop grande. Le débat est loin d'être tranché. Les Français vont pouvoir donner leur avis à partir de lundi 9 septembre via le site du ministère de l'Agriculture. La consultation durera trois semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne