Pesticides : un fongicide dangereux pour l'homme interdit en France

FRANCE 3

Mardi 28 mai, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) va interdire l'un des fongicides les plus utilisés dans les cultures françaises. Le journaliste Jean-Christophe Batteria est sur le plateau de France 3 pour revenir sur cette mesure. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) parle de "pesticides dangereux pour l'homme et pour la faune". L'agence s'est basée sur les nouvelles règlementations européennes concernant les perturbateurs endocriniens pour bannir le produit. Des rapports datant de 2018 indiquent que cette molécule du nom d'"epoxiconazole" a des effets sur la croissance et pour la fertilité humaine, mais c'est aussi un cancérogène suspecté. A la lumière de ces éléments, l'Anses a interdit immédiatement ce produit, dont le cas devait être réexaminé en 2020 au niveau européen. 

Douze mois pour retirer les produits des rayons

L'époxiconazole, invention du géant allemand de l'industrie chimique BASF, est aujourd'hui présent dans la composition de 76 produits phytosanitaires fongicides. Sur le marché depuis 1993, ce produit est épandu en France dans 70% des surfaces betteravières, dans 50% des surfaces céréalières, et on en trouve jusque dans les bananeraies. Les industriels ont un an pour retirer les produits de leurs rayons. La course aux produits de substition est désormais lancée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne