DIRECT. Pesticides nocifs pour les abeilles : Matignon confirme que le gouvernement ne reviendra pas sur l'interdiction

Ce direct est terminé.

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, a déclaré lundi vouloir revenir sur la législation interdisant, sauf dérogation, les insecticides de la famille des néonicotinoïdes à partir de septembre 2018.

Matignon a tranché. Dans un communiqué, le Premier ministre confirme, lundi 26 juin, que le gouvernement ne reviendra pas sur l'interdiction des insecticides de la famille des néonicotinoïdes. Une manière de mettre fin à la polémique lancée par le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, qui avait déclaré vouloir revenir sur la législation interdisant, sauf dérogation, les insecticides de la famille des néonicotinoïdes à partir de septembre 2018. Une position immédiatement contestée par son collègue de la Transition écologique, Nicolas Hulot. 

Travert laisse la porte ouverte à des aménagements. La législation française "n'est pas conforme avec le droit européen" qui est plus souple, a déclaré Stéphane Travert sur RMC-BFMTV, le ministre estimant que certains pesticides "n'ont pas de produit de substitution". Les néonicotinoïdes sont accusés d'être notamment responsables du déclin des abeilles. 

Hulot monte au créneau. "Il ne faut faire aucune concession, nous ne reviendrons pas sur ces acquis. Je veux être le garant de ce qu'ont fait mes prédécesseurs", a assuré Nicolas Hulot, en déplacement à Lyon, lundi 26 juin.

Vous êtes à nouveau en ligne