Pêche : l'araignée de mer fait des ravages

France 3

À chaque marée, les araignées de mer dévorent des milliers de moules. Conséquence : la production a chuté de 20%.

C'est l'ennemi numéro 1 des producteurs de moules : l'araignée de mer. A Bricqueville-sur-mer (Manche) le mytiliculteur Loïc Maine constate les dégâts quand la marée est basse. "Pour se nourrir, l'araignée de mer broie", déplore-t-il. A chaque marée haute, les poteaux d'élevage se dénudent un peu plus.

Protéger les moules des prédateurs

Depuis début juillet, un arrêté préfectoral permet de déplacer les araignées loin des cultures. Trois heures par jour, les pécheurs éloignent les nuisibles. Habitués à d'autres prédateurs, les éleveurs font face à un ennemi redoutable. "Nous sommes un peu des bergers. Il faut protéger notre cheptel des goélands notamment. Il faut les protéger des crabes verts. Maintenant, nous avons un super prédateur", précise Loïc Maine, qui a perdu près de 40% de sa production en 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne