Parfum : à la découverte de la culture de l'iris

FRANCE 2

France 2 vous emmène à la découverte de la culture de l'iris, une agriculture d'exception au service du luxe à la française.

À Pégomas (Alpes-Maritimes), en avril 2017, des milliers d'iris. Un plaisir pour les yeux, et pourtant Fabrice Bianchi ne cultive pas cette fleur pour la beauté de ses pétales. "On le voit là ici fleuri, mais ce qui va nous intéresser, c'est ce qu'il y a dans le sol. Nous allons travailler sur le rhizome, la partie vraiment qui se multiplie et qui grossit dans le sol", explique le directeur de l'exploitation.

Six ans de travail au total

Le rhizome, ce sont les racines de la plante. Elles contiennent le secret de son parfum. En ce mois d'avril, l'iris s'est paré de son plus bel écrin. Pourtant, il nous aura fallu attendre sept mois avant de pouvoir assister à la récolte et au travail de taille et de tri, réalisé à la main par une dizaine d'ouvrières. Ici, on cultive les fleurs depuis cinq générations. Mais Fabrice et son beau-père, Joseph Mul, ne travaillent l'iris que depuis 2007, à la demande de leur client historique, une grande parfumerie qui jugeait de moins en moins convaincante l'iris venu d'Italie. Trois ans de floraison, trois ans de séchage, six ans de travail au total pour obtenir quelques kilogrammes du précieux beurre d'iris. Un travail de longue haleine !

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne