Ouverture des premiers états généraux de l'alimentation

France 2

Les états généraux de l'alimentation démarrent ce jeudi 20 juillet à Paris. Ils réunissent onze ministres et plusieurs centaines d'intervenants avec pour objectif de réconcilier agriculture et économie.

Rémunération des agriculteurs, qualité nutritionnelle des aliments. Des sujets au cœur des premiers états généraux de l'alimentation lancés ce jeudi par le gouvernement. L'objectif annoncé par Emmanuel Macron : un partage équitable entre agriculteurs, industriels et grande distribution. Mais le contexte est tendu pour beaucoup d'exploitants agricoles. Le résultat net par actif non salarié a baissé de 22% en un an. Et le nombre d'agriculteurs ne cesse de diminuer. Ils étaient environ 700 000 en 2016, deux fois moins qu'en 1988.

Pas d'ONG

Les ONG écartées du premier volet de ces états généraux regrettent l'absence dans le programme de certains enjeux comme la santé environnementale, l'adaptation au changement climatique ou la condition animale. Plusieurs groupes de travail vont travailler jusqu'en novembre et rendront leurs conclusions en fin d'année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne