Œnotourisme : les viticulteurs s’adaptent avec le coronavirus

Avec le coronavirus, les vignobles sont désertés par les étrangers. Les viticulteurs s’adaptent pour organiser des visites virtuelles.

Avec le Covid-19, les touristes étrangers ont déserté les vignobles. Dans les hauteurs de Nice, une entreprise d’œnotourisme organise des visites de cave et des dégustations de vin à distance. "Techniquement on est connecté via une l'internet classique, et par un système de visio-conférence, on est en direct chez les clients qui sont aux États-Unis ou en Australie", explique Erwan Chichery, dirigeant d’Azur Wine Tours, à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes).

Une visite virtuelle du domaine

Les amateurs de vin à l’étranger reçoivent un carton de six bouteilles et bénéficient d’une visite virtuelle du domaine. Georges Rasse, viticulteur au Domaine des Hautes Collines, a été un des premiers à tenter l’expérience : "peut-être que si ces personnes ont goûté les vins, elles pourront en commander pour faire redémarrer notre vente sur les personnes à l’étranger."

Vous êtes à nouveau en ligne